Une erreur qui change positivement votre créativité

Sep 29, 2021 | French, Inspiration, Pratique

Lorsque vous avez une pratique créative, vous faites parfois face à des obstacles à votre créativité qui viennent souvent de vos blocages mentaux. Dans cet article je vous partage comment une erreur change positivement votre créativité et ce que cela m’a appris.

En ce qui concerne la pratique de la Méthode Zentangle® en particulier, j’entends souvent parler, dans mes ateliers, de l’ombrage comme étant l’un de ces obstacles.

L’ombrage est en effet un facteur de blocage créatif pour beaucoup au début.

Il semblerait que beaucoup de gens se heurtent à cet obstacle lorsqu’ils commencent à pratiquer la méthode Zentangle.

Moi y compris !

Ce n’est que lorsque j’ai fini par faire une “grosse erreur” sur l’un de mes tuiles que j’ai pu enfin voir ce qu’il était possible de faire avec l’ombrage et me libérer de mon propre blocage mental.

J’étais vraiment contente d’avoir fait cette erreur par la suite.

Mais à ce moment-là, j’ai presque eu l’impression que c’était la fin du monde ! C’est drôle comme nos pensées peuvent prendre le dessus si facilement, n’est-ce pas ?

Le fait de prendre conscience des pensées qui me passe par la tête et de me demander si j’ai besoin de les écouter m’a aidé à marquer une pause lorsque c’était devenu envahissant.

Mais revenons au sujet de cette erreur finalement “bienvenue”.

ArtsAmuse One Mistake I am glad I made close up

Pour expérimenter les différences en matière d’ombrage, vous devez d’abord identifier les blocages mentaux que vous pouvez avoir.

Différents blocages mentaux concernant l’ombrage :

  • Je ne sais pas comment ombrer
  • J’ai l’impression de mettre trop d’ombres
  • Je mets trop peu d’ombres
  • Je ne sais pas quoi ombrer
  • Je n’aime pas ma façon de mettre de l’ombre

Etc.

ArtsAmuse One Mistake I am glad I made Person making mistake

Une fois que vous avez une meilleure idée de ce qui vous bloque, vous pouvez commencer à chercher un moyen de dépasser cet obstacle.

Je me souviens que je n’aimais pas la façon dont je dessinais les ombres. Je les trouvais souvent fades.

Jusqu’au jour où j’ai fait une erreur.

Cette expérience de cette erreur qui a changé positivement ma créativité m’amène à quelques conseils que j’aimerais partager avec vous sur l’ombrage.

Conseil n° 1 : Apprendre à choisir.

L’ombrage est une question de choix. Quelle partie de votre tuile voulez-vous mettre en valeur ?

Mettez l’accent sur cette partie. Expérimentez. Apprenez à choisir ce qui vous convient.

Conseil n°2 : Trouver le juste milieu.

N’oubliez pas que nous parlons ici de noir, de blanc et de nuances de gris. Si une couleur est trop présente, qu’il s’agisse du noir, du blanc ou du gris, vous ne verrez pas bien les autres et votre carrelage paraîtra fade.

Maintenez un équilibre entre chaque nuance pour ajouter du contraste. Veillez à ce que votre point focal soit le plus ou le moins nuancé afin d’attirer l’attention sur cet élément.

Conseil n° 3 : Optez pour la légèreté.

Veillez à avoir la main légère. Le fait d’appuyer trop fort sur votre papier avec votre crayon ne vous aidera pas. Il est préférable d’ajouter du graphite par couches successives plutôt que d’appuyer trop fort pour créer des ombres. Vous ne pourrez pas estomper les lignes du crayon et créer le type d’ombrage que vous souhaitez.

Pratiquez, pratiquez, pratiquez. Essayez différentes manières d’ombrer, en appuyant plus ou moins avec votre crayon sur votre papier. Faites des essais et voyez ce qui vous convient le mieux.

Nous avons tous notre propre façon d’ombrer. N’essayez pas de copier exactement le travail de quelqu’un d’autre. Trouvez votre propre façon de faire. Votre création en sera d’autant plus belle qu’elle sera la vôtre.

Je sais que je vous ai déjà parlé de l’erreur que j’ai faite.

Laissez-moi vous raconter l’histoire de cette erreur mémorable :

J’avais commencé cette tuile et j’aimais beaucoup la direction qu’elle prenait. Malheureusement, j’ai soudain tracé une ligne dans une direction complètement erronée. J’ai fait cette “grosse erreur” avec un stylo !

A ce moment là, j’ai vraiment cru que c’était fini. J’étais sur le point de jeter ce que j’avais dessiné, même si je l’aimais bien. Et puis, je me suis souvenu de la philosophie de la méthode Zentangle : “Il n’y a pas d’erreur”.

J’ai regardé ma tuile et je me suis demandé : ” Qu’est-ce que je peux faire à partir de là ? “

C’est alors que j’ai réalisé que si j’ajoutais beaucoup d’ombres sur cette zone, je ne verrais peut-être pas beaucoup cette ligne à la fin, et que cela fonctionnerait peut-être.

Je n’avais plus rien à perdre.

J’ai commencé à expérimenter en ajoutant plus d’ombres que je ne l’avais jamais fait auparavant. Puis, j’ai essayé différentes couches pour voir ce qui fonctionnait ou pas.

J’ai fini par adorer la tuile une fois terminée ! Ce fut une révélation. Je pouvais faire beaucoup plus de choses avec l’ombrage que je ne l’avais jamais imaginé auparavant !

Cela m’a ouvert la porte à de nombreuses autres possibilités.

C’est là que j’ai vu qu’une erreur change positivement votre créativité.

Qu’en pensez-vous ?

ArtsAmuse One Mistake I am glad I made No Mistake
Voici la tuile finie, vous pouvez encore voir un peu “l’erreur” .

Je me suis rendu compte qu’il y avait une leçon à tirer de cette expérience.

Voici donc un dernier conseil pour vous aujourd’hui :

Vous n’avez rien à perdre.

Essayez.

Faites des erreurs.

Explorez quelque chose de nouveau.

Dessinez davantage.

Pratiquez encore et encore.

Savourez le processus.

Faites-vous plaisir !

N’oubliez pas que nous sommes souvent le principal obstacle à notre créativité.

Ce réservoir de créativité que nous avons en nous, toutes ces idées et cette inspiration, nous ne pouvons y accéder que lorsque nous sommes détendus, y compris lorsque nous dessinons.

Si nous réfléchissons trop, cette créativité peut nous échapper. Peut-être que tout ce que vous et moi devons apprendre, c’est à apprécier le processus, à voir où il nous mène, à laisser l’inspiration jaillir de l’intérieur et nous montrer la voie à suivre.

Cette exploration pour le simple plaisir d’explorer vous apportera joie et bien-être. N’oubliez pas que rien n’est gravé dans le marbre et tout peut arriver.

Apprenez qu’une erreur change positivement votre créativité.

Qu’une ligne tracée là où elle n’était pas censée l’être ouvre la voie à une nouvelle façon de voir et de faire.

Qu’avez-vous à perdre ?

Voulez-vous lire plus de conseils et d’inspiration pour vous aider dans votre pratique créative ? Consultez les archives sur l’inspiration d’ArtsAmuse ou l’article Zentangle, A No Mistakes Philosophy…On and Off the Tile. – Zentangle

Vous voulez pratiquer l’art de ne plus avoir peur de faire des erreurs ? J’ai un cours juste pour vous : No Mistakes ou Fini les Erreurs, un atelier pour apprendre à continuer à créer malgré des lignes distraites sur vos tuiles.

ArtsAmuse Workshops OOPS go beyond mistakes
Skip to content