The more, the merrier | Plus on est de fous, plus on rit

HAPPY NEW YEAR 2018 and a big and heartfelt THANK YOU to all who follow this blog and our TanglePod podcast !

BONNE et HEUREUSE ANNEE 2018 et un grand MERCI du fond du coeur a tous ceux qui suivent ce blog et notre podcast TanglePod!

@2018 Artsamuse - New Year 1

@2018 Artsamuse - New Year 2

@2018 ArtsAmuse - the more the merrier

Tangled Tree Decorations | Des decorations de Noël en Zentangle

Most every season I try to find some fun things to add to my classes. A lot of my students had a Christmas tree at home (and for those who did not this could be used as a gift tag) so we had fun with tree decorations:

@2017 Artsamuse - tree decorations 6@2017 Artsamuse - tree decorations 5@2017 Artsamuse - tree decorations 4@2017 Artsamuse - tree decorations 3@2017 Artsamuse - tree decorations 2@2017 Artsamuse - tree decorations 1
Lors de certaines saisons, j’en profite pour donner un peu de piment à mes cours. Beaucoup,  parmi mes étudiants, ont chez eux des arbres de Noël. Lors de ce cours décembre, nous en avons profité pour faire des décos de Noël en Zentangle (et pour ceux qui ne fêtent pas Noël, ils peuvent s’en servir comme étiquettes pour accrocher à des cadeaux)

When cardboard is fun | S’amuser avec du carton

One of my friend, Aline from Aline’s cardboard, creates things with cardboard you wouldn’t believe in. She makes jewelry, home décor, furniture, etc. And let me tell you the furniture is extremely long lasting, on top of being creative and original.

One day she gifted me with this cute hedgehog

@2017 Artsamuse - tangled hedgehog 1 

I mean how cute is that ! It also begged to be tangled on… I couldn’t resist.

@2017 Artsamuse - tangled hedgehog 2@2017 Artsamuse - tangled hedgehog

Une de mes amies, Aline de Aline’s cardboard, fabrique de merveilleux objets en carton: des bijous, des décorations de saisons, des meubles. Elle m’a offert un jour ce si joli hérisson qui ne demandait qu’à être tanglé, non?

 

Episode 19 : Found Poetry | Poésie Trouvée

I (re)discovered Found Poetry when Kellie and I talked about it in the TanglePod episode 19.

I had seen Found Poetry artwork before but never tried my hand at it. When Kellie showed me her poems, I thought it would be fun to see what came of it. I was curious to experience finding a poem in a written text.

My first try was on a copied sheet of paper. Kellie and I decided to each find pages of a book and work on both pages each. It was an interesting experience and I think I am hooked! I love letting the words come up together to string a poem. It wasn’t that easy for me to do it in English and I think it is different when you work in your mother tongue. It was also an interesting process to let colors and shapes help define the poem on the page. I can see the appeal in trying different mediums, shapes and color and start filling a book with poems.

Now the question remains, will I be able to do it on a real book? I can’t fathom actually taking a pen and writing on a book…

Listen in to the full episode to hear more about Found Poetry as Kellie and I discuss how to do it, how do we feel about it and how this art technique can be a fun and creative outlet.

J’ai (re)découvert les « poésies trouvées » quand Kellie et moi avons abordé ce sujet dans l’épisode 19 de TanglePod.

J’avais déjà vu des exemples de poésies de ce genre mais je n’avais jamais essayé. Quand Kellie m’a montré ses poèmes, je me suis dit que ce serait amusant d’essayer et de voir ce que cela donnerait. J’étais, je vous avoue, un peu curieuse de savoir ce qui se passe quand on découvre le poème qui ressort d’un texte déjà écrit.

Mon premier essai était sur une feuille de papier. Je n’ai pas eu le courage de le faire directement dans un livre. C’est un peu sacré pour moi les livres… Lors du podcast nous avons proposé de chercher chacune un texte et voir ce qui ressortirait, sachant que Kellie et moi travaillerions sur les deux textes choisis. C’était une expérience intéressante et j’ai beaucoup accroché avec cette technique. J’ai particulièrement apprécié voir apparaître petit à petit un poème à partir des mots qui me sautaient le plus aux yeux. Ce n’était pas toujours évident de faire cet exercice en anglais et je pense que cela change pas mal de choses de le faire dans sa langue maternelle. Il y a au final beaucoup de manière de s’amuser avec cet exercice : utiliser des mediums différents, des formes et couleurs différentes, remplir petit à petit un livre entier de poésies trouvées au fil des pages…

La vraie question maintenant c’est de savoir si je vais pouvoir le faire sur un vrai livre… J’ai un peu de mal à m’imaginer écrire et dessiner directement dans le livre.

Ecoutez donc cet épisode de TanglePod pour en apprendre plus au sujet des poésies trouvées. Kellie et moi discutons des différentes manières d’aborder cet exercice et comment on peut s’en servir pour inviter plus de créativité dans sa vie.

Poésie trouvée mode d’emploi :

  • Prendre un livre (de préférence un dont n’hésitera ou ne regrettera pas d’écrire dedans)
  • Ouvrir une page au hasard ou les prendre dans l’ordre
  • Chercher des mots dans le texte au hasard, ceux qui vous parlent ou vous sautent aux yeux, sans nécessairement avoir d’idée préconçue
  • Les entourer au crayon papier
  • Se laisser porter par les mots pour petit à petit créer une poésie
  • Une fois que le texte vous plait, entourer les mots au feutre, à la peinture ou autre medium
  • S’amuser avec le reste de la page pour rendre le reste du texte illisible – sauf votre poésie bien sûr !
  • Lâchez prise, laissez vous porter par le moment, votre inspiration, votre créativité.
  • Garder ce poème secret ou partagez le avec d’autre comme vous le préférez
  • Mais surtout amusez-vous !

©2017 ArtsAmuse - TanglePod Found Poetry 1
©2017 ArtsAmuse - TanglePod Found Poetry 2
You can read more about Kellie’s take on Found Poetry and see her poems here.

Listen and subscribe to TanglePod here or podcast apps such as Podbean, iTunes, Radiopublic etc.

We always welcome comments, questions or suggestions for future episode or subject you would like to hear about.

5 things I learned in participating in a challenge |5 choses que j’ai apprises en participant au challenge

 


Every year for the month of October, a number of people follow the Inktober challenge. It was started by Jake Parker – see here for more info – back in 2009 as a mean to improve drawing / inking skills and foster a regular and positive creative habit. 31 days 31 drawings.

This is year was no different and Stephanie Jennifer, CZT, decided to add a twist to the Inktober challenge by adding tangles to the table – see here for more info about Inktober Tangles.

A little while ago, I started a Facebook group called Le Monde du Zentangle for the French-Speaking tanglers and with the other admins we decided to throw the gauntlet and challenge every one in the group to do the Inktober Tangles challenge. The results were fantastic.

As I reflect on this monthly challenge, I still don’t know what to think of it. Once finished, I loved it and the fact that it pushed me to draw so regularly. I also found out that there was a time, in the middle of the challenge, when I wanted to stop. Did I grow tired of it? Maybe following a prompt every single day was too much for me? I decided to continue anyway and finish it. I wonder now if it felt like a bigger achievement because of that lull in my motivation…

Here are the 5 things I learned in pursuing this challenge:

  • Work at your own pace, find your own rhythm
  • Too much, too fast could make you falter and eventually stop
  • Learn to enjoy the moment, be fully present to the moment
  • Accept the ups and downs
  • Push yourself to the finish line, you’ll be glad to have finished it

.. and the funny thing is this could be true for many different types of challenges, think of running a race.

What about you? Do you go through the same process during a challenge?

Chaque année durant le mois d’octobre, un certain nombre de personnes décident de suivre le challenge Inktober. Jake Parker a démarré ce challenge en 2009 – voir ici (en anglais) pour plus d’information. L’idée étant de dessiner un dessin à l’encore chaque jour pendant les 31 jours du mois d’octobre.

Cette année encore le challenge a eu lieu. Stephanie Jennifer, CZT, a décidé de le faire en ajoutant une liste de tangles à dessiner tous les jours et appelle ce challenge Inktober Tangles – voir ici pour plus d’information (en anglais).

Il y a quelques temps j’ai démarré un groupe Facebook appelé Le Monde du Zentangle pour les passionnés de Zentangle francophones. Avec les autres administrateurs nous avons proposé au groupe de participer au challenge d’Inktober Tangles et les résultats ont été particulièrement intéressants.

Rétrospectivement, je ne suis pas sûre de savoir quoi penser de ce challenge. Une fois fini, j’ai réalisé que je l’avais beaucoup apprécié et surtout le fait que cela m’a poussée à dessiner régulièrement. Mais en même temps au milieu du challenge, je suis passée par une phase de vide et j’ai failli tout arrêter. Il a fallu que je me suis pousse pour finir. Au final, je me demande même si aujourd’hui cela ne me parait pas un plus grand accomplissement justement parce que j’ai failli tout laisser tomber…

Voila au bout du compte les 5 choses que j’ai apprises en participant au challenge :

  • Travailler à son rythme, prendre son temps. Si ne dessiner que tous les deux jours, ou une fois par semaine vous va mieux, alors ne pas hésiter.
  • Aller trop vite, pousser trop, peut décourager et pousser à tout arrêter.
  • Apprendre à profiter du moment, être pleinement présent au moment.
  • Accepter les hauts et les bas pour ce qu’ils sont
  • Pousser l’effort jusqu’au bout, vous serez content d’avoir atteint la ligne d’arrivée et fini le challenge

.. Le plus amusant c’est qu’en réfléchissant et en écrivant tout cela je me rends compte que cela peut s’appliquer à différents types de challenges, même à une compétition de course à pied.

Et vous ? Etes-vous passé(e) par les mêmes difficultés ? Si vous l’avez fait qu’en avez-vous pensé ?

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 4 | 4ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 3 | 3ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 2 | 2ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 1 | 1ère semaine

 

All images are also on Instagram @artsamuse
Les images se trouvent aussi sur Instagram @artsamuse

Tranzending? What? | Pardon?

There is this new trend in the Zentangle® world called #tranzending. It has been fun to watch what people were doing with it and I played with it as well. Some tiles were more successful than others but it is the journey that matters, no?

For those of you who have never heard of Tranzending, it is a way to use an old tile (or a new one if you want to) and add a layer of transparency on top of it so that it transcends the tile in showing multiple layers of depths of field.

It’s a lot of fun, you should try it!

Il y a une nouvelle technique dans le monde du Zentangle ces derniers temps qui est très intéressante. Cela s’appelle #tranzending ou en français on pourrait “tranzendant”. C’est fascinant de voir comment chacun retranscrit cette technique et je me suis bien amusée à l’essayer – certaines essais étant plus réussis que d’autres mais bon c’est le cheminement qui compte non?
Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler de cette technique c’est une manière de rajouter une nouvelle couche ou strate sur un carré Zentangle (en prenant un carré existant ou en en créant un nouveau). Cette nouvelle couche par transparence transcende ce qui existe déjà en rajoutant un ou plusieurs niveaux de profondeur de champs. 

C’est vraiment impressionant comme changement et amusant aussi. Alors lancez-vous si vous ne l’avez pas déjà fait!

©2017 ArtsAmuse - Tranzending ©2017 ArtsAmuse - Tranzending ​​​
©2017 ArtsAmuse - Tranzending

Step back from autopilot | Arrêter le pilote automatique

You’re on your way. you know where you’re going, you’ve been going there every day for weeks, months, years.. And then suddenly you’re there, whithout fully remembering how you got there. Sounds familiar?

How many times, in our day, are we functionning on autopilot? Forgetting to be fully present in the moment?

This tangle time was a reminder for me to step back from the autopilot.

Taking a pen to paper and tangling for five, ten, twenty minutes. Breathing, slowly, in sync with the moment, just being fully here and now.

Now the question is: how often does it happen? Lol! Being conscious of it is the first step, I guess.

And you? How often are you on autopilot? What do you do to change this? Let me know by leaving a comment! I would love to hear about it.

Vous êtes sur le chemin. Vous savez où vous allez. Vous y allez tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, par le même chemin, régulièrement. Et soudain, vous y voilà, déjà, sans vous rappeler tout à fait comment vous y êtes arrivé(e)s. Cela vous rappelle quelque chose ?

Combien de fois, pendant nos journées, sommes-nous en autopilote ? Oubliant d’être pleinement là, dans le moment présent ?

Cette série de tangles m’a servi de rappel, de pique, me sortant de mon autopilote.

Prendre un stylo, un papier et dessiner pendant cinq, dix, vingt minutes. Respirant lentement, pleinement présent dans l’instant, ici et maintenant. C’est un rappel important.

La question maintenant c’est : combien de fois suis-je en autopilote chaque jour ? Je vais rigoler je sens ! En être conscient, c’est déjà la première étape, non ?

Et vous ? cela vous arrive souvent d’être en mode pilote automatique ? Que faites-vous pour en sortir ? Laissez-moi un commentaire pour me le dire, cela me ferait plaisir de lire vos différentes réponses.

Juliette

©2017 ArtsAmuse - Step back from autopilot©2017 ArtsAmuse - Step back from autopilot©2017 ArtsAmuse - Step back from autopilot©2017 ArtsAmuse - Step back from autopilot