E38: Ritual | Rituel

7/28/2018 – French Translation added below – Traduction française ajoutée plus bas.

Rituals have existed throughout time and culture

When you look in the dictionary a ritual is defined as a solemn ceremony consisting of a series of actions performed according to a prescribed order.

What does a ritual bring us?
Why do we need it?
Is it because it is reassuring to know the order, the routine?
Is it only as a celebratory practice?
What impact rituals have on our creativity?

This is what Kellie and I explore in this latest episode of TanglePod.

We talk about rituals as an opportunity to open us to the unexpected.
If we know the ritual, we may let ourselves go and learn to leave our self-judgement behind.

We also talk about the Zentangle Method® and its 8 Steps.
The first one and last one being “Appreciate” or, as I see it, taking the time to savor and appreciate the moment, the process and the work.
These steps become like a ritual.
We proceed step after step, in a series of actions performed according to a prescribed order.

This may be a reason why I enjoy practicing this method.
In this ritual, I become grounded, present in the moment.
It is reassuring to know what we do next. It frees us to explore.

Below is a tangled work showing the steps.

Appreciate
1: Dots
2: Borders
3: String
4: Tangle
5: Shade
6: Sign
Appreciate

When do you find rituals of importance to you?
Could you give us an example of a ritual that enhances your creativity?

©️ArtsAmuse 2018

Rituels existent dans toutes cultures et on en retrouve à toutes les époques aussi.
Quand on regarde la définition dans le dictionnaire, un rituel est défini comme un ensemble de pratiques habituelles et codifiées.

Qu’est-ce qu’un rituel nous apporte donc ?
Pourquoi en avons-nous besoin ?
Est-ce que c’est rassurant d’en connaitre la pratique et l’ordre ?
Est-ce une célébration ?

En quoi impactent-t-ils notre créativité ?

Voici donc le sujet que Kellie et moi abordons dans ce dernier épisode de TanglePod.

Nous discutons donc, dans le cadre de la créativité bien sûr, des rituels et de la possibilité qu’un rituel nous ouvre à l’inattendu. Si nous connaissons bien les étapes, l’ordre, la pratique d’un rituel, pouvons-nous nous ouvrir à d’autres opportunités créatives et laisser l’auto-critique de côté ?

Un autre élément de notre discussion à trait à la Méthode Zentangle® et ses 8 étapes et en quoi ces étapes peuvent se rapprocher d’un rituel.
La première et la dernière parle de l’appréciation, ou, comme je le défini, savoir prendre le temps d’apprécier, de savourer le plaisir de ce moment créatif que vous vous donnez ainsi que le processus, le cheminement qui l’accompagne.
Chaque étape est définie, on y retrouve le principe du rituel. On procède avec un ensemble de pratique habituelles et codifiées.

C’est sans doute pour cela que j’apprécie tant cette méthode. A travers ce rituel, ces étapes claires, l’esprit se libère, on est présent dans l’instant, notre créativité décolle. C’est rassurant de savoir ce qu’il faut faire étapes par étapes. Une fois les étapes intégrées, on est plus libre d’explorer.

Plus haut vous pouvez voir un carreau tanglé intégrant les étapes.

Voici les étapes Zentangle :

Apprécier
1 : Points
2 : Bordures
3 : Fil ou Ficelle
4 : Tangles
5 : Ombres
6 : Signature
Apprécier

A quels moments les rituels prennent-ils de l’importance pour vous ?
Pouvez-vous nous donner un exemple d’un rituel qui vous aide dans votre créativité ?

Episode 30 : Making Room for your Muse | Faire de la place pour votre muse

In this latest TanglePod episode, Kellie and I discuss how we can make room for our Muse.

As I was listening one more time to the podcast, I ended up grabbing a tile and letting my pen go with the flow. It is rare for me to listen and tangle, somehow, I usually can’t do both.

That day, as I listened and tangle, I learned a couple new things about finding inspiration or making room for my muse. I do enjoy tangling and listening. It might not have been the case before, but it did that day. I was inspired and willing to test it out again and it was worth it. I enjoyed it.

So here are the 5 things that I learned:

  • Notice what works for you
  • Don’t hesitate to try something new or rediscover something you have tried before
  • Be willing to open up and to make time
  • Clear your mind from the past, the clutter (of thoughts, of beliefs…)
  • Make it a conscious choice

As Kellie and I often mention, be creative, start something new, schedule regular time for creative time, practice often, take time for self-care, take some down time if necessary. Your muse need room in your life to come. Open yourself up to it.

Dans cet épisode 30 de TanglePod, Kellie et moi discutons de la façon dont nous pouvons faire de la place, dans notre vie créative, pour notre muse.

Il y a quelques jours, en écoutant encore fois cet épisode, j’ai décidé d’attraper un carré Zentangle® et de laisser mon stylo suivre mon inspiration. Il est rare pour moi d’arriver à écouter et dessiner en même temps, en général, je ne peux pas faire les deux ensemble.

Ce jour-là pourtant, j’ai découvert quelques nouvelles choses sur la manière dont l’inspiration arrive ou comment faire de la place pour ma muse. Je me suis aperçue que j’aimais beaucoup dessiner en écoutant. Ce n’était pourtant pas le cas auparavant, mais c’est ce qui s’est passé ce jour-là.

Voici donc les 5 choses que j’ai apprise :

  • Apprendre à noter ce qui fonctionne pour vous.
  • Ne pas hésiter à essayer quelque chose de nouveau ou redécouvrir quelque chose que vous avez essayé auparavant
  • Savoir prendre le temps qu’il faut
  • Se sortir de la tête les blocages ou pensées habituelles pour faire de la place au renouveau
  • Faire consciemment le choix de faire de la place, même en prenant parfois le temps de faire quelque chose de complètement différent pour se vider la tête d’abord.

Ce qui compte finalement c’est de trouver un espace, un temps, une respiration dans lesquels l’inspiration puisse se glisser.

Episode 29 : Conversation with Creativity Coach Tara Broyhill | Conversation avec Tara Broyhill, Coach en créativité

Curiosity is inherently part of human nature. Children are a perfect example. They also have no filter and will let their curiosity take them where it may.

As we grow, we sometimes put our natural curiosity aside – thinking maybe we are not children anymore. Maybe we think curiosity is a distraction?

Anything can trigger curiosity, even mundane every day thing such as a key. It is just a matter of keeping our inquisitiveness alive. I have enjoyed paying more attention than usual into how to keep my curiosity alive and where it may take me.

In this episode we talk about a couple examples and exercises of how you can use curiosity to help nurture your creativity.

Give it a listen and let us know in the comments below what you do to keep your curiosity alive.

La curiosité fait partie intégrante de la nature humaine. Prenez les enfants, un exemple parfait. Ils n’ont aucune inhibition et laisse leur curiosité les emmener là où ils veulent.

En grandissant, ils nous arrivent souvent d’ignorer notre curiosité – comme indigne de nous peut-être ? Ou alors considérons-nous que nous ne sommes plus des enfants ? Ou est-ce simplement une distraction inutile ?

La curiosité est un outil prépondérant pour nous apprendre à garder nos yeux et notre imagination ouverts à de nouveaux chemins, de nouvelles idées. 

Il est parfois surprenant de voir que même un objet aussi banal qu’une clef peut déclencher notre curiosité. J’ai pris plaisir à faire attention et à voir ou ma curiosité m’emmène ces jours-ci.

Pendant l’épisode nous présentons quelques exemples d’exercices pour continuer à prendre soin de notre curiosité afin de stimuler notre créativité.

Il y a, entre autres, l’exercice présenté par le New York Time qui s’intitule : Que se passe-t-il dans cette image ? que vous pouvez trouver ici : https://www.nytimes.com/column/learning-whats-going-on-in-this-picture

Ecoutez donc notre épisode 29 et laissez-nous un commentaire pour nous dire comment vous prenez soin de votre curiosité.

Episode 27 : A conversation with artist Kelly Barone | Une conversation avec l’artiste Kelly Barone

How joyful it was to talk to Kelly Barone, artist and CZT! We broached so many different creative subjects like the 365 Creative Challenge, eco-dyeing, Zentangle (of course!), watercolors, sneakers (yes, sneakers), meditation and so much more.

We talked about the importance of “breath” in a creative practice. We discussed how having a routine helps with creative self-care. We shared, we laughed, we meandered our way through creativity and mindfulness.

It was a thoroughly enjoyable conversation.

Listen in to share the laugh, the wonder, the joy and hear more on the benefits of having a regular creative practice.

img_1723

Note: The center of the tile is waiting… Taking a deep breath before going further helps when not sure what to do next | Le centre du carré est vide… en attente. Prendre une respiration lente, longue, aide parfois à savoir quelle est l’étape suivante, savoir ce qui nous parle, ce que l’on va dessiner ou pas.

Quelle joie d’interviewer Kelly Barone, artiste et CZT (enseignante certifiée Zentangle) !Nous avons abordé des sujets aussi différents que le challenge créatif 365, le processus eco-dyeing (teinture naturelle utilisée à des fins créatives), le Zentangle (bien sûr !), l’aquarelle, les baskets (oui, oui, nous parlons bien de chaussures), la meditation et pleins d’autres sujets encore.

Nous parlons beaucoup de l’importance de « respirer » lors de nos pratiques créatives ainsi que l’impact, pour notre bien-être, de mettre en place une routine créative.

Cette discussion nous fait suivre un chemin entre créativité et présence, plein de bonne humeur, rires et partages.

Ecoutez donc cet épisode pour partager avec nous joie, rires et émerveillements et en apprendre plus sur les bénéfices d’une pratique créative régulière.

As usual, you can find Kellie’s take on her blog SoundTangle and listen to the podcast on TanglePod or podcast apps such as Podbean, iTunes, Radiopublic etc.
Also, if you are enjoying our podcast, we appreciate positive ratings and reviews to help others find us!

Comme toujours n’hésitez pas à aller voir sur le blog de Kellie, SoundTangle, ce qu’elle en pense. Vous pouvez écouter les épisodes de TanglePod ici ou sur des applications pour écouter des podcasts comme Podbean, iTunes, Radiopublic ou d’autres.
Ps : Si vous appréciez notre podcast, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire – cela aidera d’autres à découvrir TanglePod.

Listen to the latest episode:

Episode 19 : Found Poetry | Poésie Trouvée

I (re)discovered Found Poetry when Kellie and I talked about it in the TanglePod episode 19.

I had seen Found Poetry artwork before but never tried my hand at it. When Kellie showed me her poems, I thought it would be fun to see what came of it. I was curious to experience finding a poem in a written text.

My first try was on a copied sheet of paper. Kellie and I decided to each find pages of a book and work on both pages each. It was an interesting experience and I think I am hooked! I love letting the words come up together to string a poem. It wasn’t that easy for me to do it in English and I think it is different when you work in your mother tongue. It was also an interesting process to let colors and shapes help define the poem on the page. I can see the appeal in trying different mediums, shapes and color and start filling a book with poems.

Now the question remains, will I be able to do it on a real book? I can’t fathom actually taking a pen and writing on a book…

Listen in to the full episode to hear more about Found Poetry as Kellie and I discuss how to do it, how do we feel about it and how this art technique can be a fun and creative outlet.

J’ai (re)découvert les « poésies trouvées » quand Kellie et moi avons abordé ce sujet dans l’épisode 19 de TanglePod.

J’avais déjà vu des exemples de poésies de ce genre mais je n’avais jamais essayé. Quand Kellie m’a montré ses poèmes, je me suis dit que ce serait amusant d’essayer et de voir ce que cela donnerait. J’étais, je vous avoue, un peu curieuse de savoir ce qui se passe quand on découvre le poème qui ressort d’un texte déjà écrit.

Mon premier essai était sur une feuille de papier. Je n’ai pas eu le courage de le faire directement dans un livre. C’est un peu sacré pour moi les livres… Lors du podcast nous avons proposé de chercher chacune un texte et voir ce qui ressortirait, sachant que Kellie et moi travaillerions sur les deux textes choisis. C’était une expérience intéressante et j’ai beaucoup accroché avec cette technique. J’ai particulièrement apprécié voir apparaître petit à petit un poème à partir des mots qui me sautaient le plus aux yeux. Ce n’était pas toujours évident de faire cet exercice en anglais et je pense que cela change pas mal de choses de le faire dans sa langue maternelle. Il y a au final beaucoup de manière de s’amuser avec cet exercice : utiliser des mediums différents, des formes et couleurs différentes, remplir petit à petit un livre entier de poésies trouvées au fil des pages…

La vraie question maintenant c’est de savoir si je vais pouvoir le faire sur un vrai livre… J’ai un peu de mal à m’imaginer écrire et dessiner directement dans le livre.

Ecoutez donc cet épisode de TanglePod pour en apprendre plus au sujet des poésies trouvées. Kellie et moi discutons des différentes manières d’aborder cet exercice et comment on peut s’en servir pour inviter plus de créativité dans sa vie.

Poésie trouvée mode d’emploi :

  • Prendre un livre (de préférence un dont n’hésitera ou ne regrettera pas d’écrire dedans)
  • Ouvrir une page au hasard ou les prendre dans l’ordre
  • Chercher des mots dans le texte au hasard, ceux qui vous parlent ou vous sautent aux yeux, sans nécessairement avoir d’idée préconçue
  • Les entourer au crayon papier
  • Se laisser porter par les mots pour petit à petit créer une poésie
  • Une fois que le texte vous plait, entourer les mots au feutre, à la peinture ou autre medium
  • S’amuser avec le reste de la page pour rendre le reste du texte illisible – sauf votre poésie bien sûr !
  • Lâchez prise, laissez vous porter par le moment, votre inspiration, votre créativité.
  • Garder ce poème secret ou partagez le avec d’autre comme vous le préférez
  • Mais surtout amusez-vous !

©2017 ArtsAmuse - TanglePod Found Poetry 1
©2017 ArtsAmuse - TanglePod Found Poetry 2
You can read more about Kellie’s take on Found Poetry and see her poems here.

Listen and subscribe to TanglePod here or podcast apps such as Podbean, iTunes, Radiopublic etc.

We always welcome comments, questions or suggestions for future episode or subject you would like to hear about.

Episode 18: Laura’s interview

We had a great time interviewing Laura Harms from iamthedivaczt.com blog.  Listen in and hear how she got started with her very popular weekly challenge! Then stick around to hear about our second giveaway and how you can enter to win another set of pens from @tombowusa 

I definitely enjoyed interviewing Laura and discovering how she encountered Zentangle and the impact it had on her life. It was fun talking about how we all come to Zentangle from different walk of life but still end up finding our creative tribe. She amazed me when she talked about setting a regular creative practice and her reason why. Her grit, determination, dedication and creativity impress me. I love her sense of humor – I guess it did translate well enough for me. All in all, a fun and entertaining interview where I got a lot of insights and I hope our listeners will too.

Below are my tiles for the challenge set in the episode.

Care to try it?

Dans cet épisode de TanglePod Kellie et moi interviewons Laura Harms du blog iamthedivaczt.com. Écoutez notre discussion pour découvrir comment Laura a démarré son challenge Zentangle hebdomadaire. Profitez-en pour écouter aussi notre émission spéciale avec un nouveau tirage au sort des stylos Tombow USA et découvrir comment participer.

J’ai particulièrement apprécié interviewer Laura et apprendre comment le Zentangle est devenue une partie intégrale de sa vie créative. C’était intéressant de voir comment trois personnes venant de différents cultures et coins du monde en sont arrivées à devenir passionnées de Zentangle. Laura m’a beaucoup impressionnée avec sa motivation, sa détermination et sa pratique creative diverse et régulière et quel sens de l’humour! Au bout du compte un moment bien sympathique et une interview passionnante et enrichissante. J’en ressort avec pleins de pistes et d’idées et j’espère que nos auditeurs en profiterons autant que moi! 😉

Voici plus vas mes 7 carrés tirés du challenge issu de l’épisode.

Alors, êtes-vous tenté par ce défi?

©2017 ArtsAmuse - Lauras interview 1

1- First tile, first try to play with Jetties, Knightsbridge and Tripoli

©2017 ArtsAmuse - Lauras interview 2

2- Trying to move the patterns around and see what changes

©2017 ArtsAmuse - Lauras interview 3

3- Some more shuffling – playing with Tripoli

©2017 ArtsAmuse - Lauras interview 4

Changing the border size to see what happens, letting some Tripoli float away

©2017 ArtsAmuse - Lauras interview 5

5- Zooming in on Jetties and Knightsbridge, still playing with Tripoli

©2017 ArtsAmuse - Laura interview 6

6- This time Jetties wants out

©2017 ArtsAmuse - Lauras interview 7

7- I wondered what would happen if I went lighter with Jetties and Knightsbridge. I definitely did not expect what happened through this exercise. Halfway through I was ready to give it up and by the 7th tile, I wanted to continue to explore more of it. Fun!

Episode 5: Borders

 

IMG_7629

Tangled tile with borders | Carré Zentangle avec bordures

IMG_7630

Tangled tile without borders | Carré Zentangle sans bordures

Today’s episode is about borders, literal or figurative. Kellie and I discuss how, in the Zentangle Method™, the borders step guides us through the completion of a tile.

The borders on our tile help us define steps and boundaries and know where to draw.

What we found interesting as we were exchanging our views on borders, was how each of us approached that step differently or needed it in a different way.

During the podcast, I share an exercise I had done with my students in class. It was interesting for me to note how each student also reacted differently to the borders exercise. It was easier for some than for others.

You can see the two tiles, based on this exercise, mentioned in the episode – one tile with tangles and borders and one with the same tangles without the borders.

It turned out that borders for some become an essential part of the process, they are reassuring, a known step in the completion of tile that is needed to help relax and focus.

How much can one draw outside a border? Can one dare to go beyond? How does one feel on a specific day and does it affect the size of the borders or the disappearance of the borders?

The borders are a tool one learns, but also one that might not always be necessary or needed.

Are there other areas in our life where borders are important to us? Are they needed or can we go beyond them?

Isn’t it also interesting to note that borders are drawn in pencil in order to disappear once the drawing is done but one knows they are still there?

How do you feel about borders? Do you need them? Have you tried the exercise previously mentioned?

I would love to hear your thoughts about borders, don’t hesitate to leave a message.

You can read about Kellie’s viewpoint on borders on her blogpost here and listen to the TanglePod episode here.

Tangle on,

Juliette

L’épisode d’aujourd’hui parle des bordures, littérales ou figuratives. Kellie et moi parlons donc de cette étape de la Méthode Zentangle™ et pourquoi elle nous guide à travers la réalisation d’un carreau Zentangle.

Les bordures nous aident à savoir quelles sont les étapes et les limites ainsi que les endroits où l’on va dessiner. Ce sont les quatre lignes qui connectent les points dessinés dans les angles.

Ce qui nous avons trouvé fascinant toutes les deux lors de nos échanges c’était de voir à quel point nous abordions cette étape de manière différente ou la manière dont nous en avions besoin ou nous pouvions nous en passer.

J’ai aussi fait part de l’exercice suivant que je propose lors de mes cours : réaliser deux carrés avec les même tangles (ou motifs) l’un avec des bordures et l’autre avec les tangles occupant tout le carré. C’est toujours intéressant de voir comment chaque étudiant approche cet exercice différemment.

Regardez les deux carrés mentionnés pendant l’épisode et leurs différences.

Les bordures, il en ressort, sont indispensable pour certains, alors que d’autres apprécient la possibilité de les dépasser.

Pour certains c’est une étape qui rassure parce qu’elle fait partie du rituel, des différentes étapes ou qu’elle est essentielle pour aider à se détendre et mieux se concentrer.

On peut donc se demander : est-il possible de dessiner au-delà de la bordure ? Aura-t-on le courage de dépasser la barrière ? Est-ce qu’il est plus facile certains jours que d’autres de jouer avec les bordures en fonction de notre humeur ? Est-ce que notre moral affecte les dimensions des bordures (larges ou étroites) ? A-t-on envie ce jour-là de faire disparaître les bordures ?

Les bordures sont une des étapes que l’on apprend mais qui n’est donc pas toujours nécessaire ou dont nous n’avons pas toujours besoin.

Y a-t-il d’autres instances dans nos vies où les bordures, les limites jouent un rôle important ? est-ce qu’il nous arrive de les dépasser ou en avons-nous besoin ?

N’est-ce pas aussi intéressant de noter que les bordures se dessinent au crayon papier afin de mieux disparaître une fois le dessin fini mais en même temps on les devine, on sait qu’elles sont toujours là ?

Alors, que pensez-vous des bordures ? En avez-vous besoin ? Avez-vous déjà essayé l’exercice mentionne dans l’épisode ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Vous pouvez, comme d’habitude, lire le point de vue de Kellie sur son blog ici et écouter l’épisode de TanglePod ici (en anglais).

Bonne continuation sur le chemin du Zentangle et de la créativité,

Juliette