When cardboard is fun | S’amuser avec du carton

One of my friend, Aline from Aline’s cardboard, creates things with cardboard you wouldn’t believe in. She makes jewelry, home décor, furniture, etc. And let me tell you the furniture is extremely long lasting, on top of being creative and original.

One day she gifted me with this cute hedgehog

@2017 Artsamuse - tangled hedgehog 1 

I mean how cute is that ! It also begged to be tangled on… I couldn’t resist.

@2017 Artsamuse - tangled hedgehog 2@2017 Artsamuse - tangled hedgehog

Une de mes amies, Aline de Aline’s cardboard, fabrique de merveilleux objets en carton: des bijous, des décorations de saisons, des meubles. Elle m’a offert un jour ce si joli hérisson qui ne demandait qu’à être tanglé, non?

 

5 things I learned in participating in a challenge |5 choses que j’ai apprises en participant au challenge

 


Every year for the month of October, a number of people follow the Inktober challenge. It was started by Jake Parker – see here for more info – back in 2009 as a mean to improve drawing / inking skills and foster a regular and positive creative habit. 31 days 31 drawings.

This is year was no different and Stephanie Jennifer, CZT, decided to add a twist to the Inktober challenge by adding tangles to the table – see here for more info about Inktober Tangles.

A little while ago, I started a Facebook group called Le Monde du Zentangle for the French-Speaking tanglers and with the other admins we decided to throw the gauntlet and challenge every one in the group to do the Inktober Tangles challenge. The results were fantastic.

As I reflect on this monthly challenge, I still don’t know what to think of it. Once finished, I loved it and the fact that it pushed me to draw so regularly. I also found out that there was a time, in the middle of the challenge, when I wanted to stop. Did I grow tired of it? Maybe following a prompt every single day was too much for me? I decided to continue anyway and finish it. I wonder now if it felt like a bigger achievement because of that lull in my motivation…

Here are the 5 things I learned in pursuing this challenge:

  • Work at your own pace, find your own rhythm
  • Too much, too fast could make you falter and eventually stop
  • Learn to enjoy the moment, be fully present to the moment
  • Accept the ups and downs
  • Push yourself to the finish line, you’ll be glad to have finished it

.. and the funny thing is this could be true for many different types of challenges, think of running a race.

What about you? Do you go through the same process during a challenge?

Chaque année durant le mois d’octobre, un certain nombre de personnes décident de suivre le challenge Inktober. Jake Parker a démarré ce challenge en 2009 – voir ici (en anglais) pour plus d’information. L’idée étant de dessiner un dessin à l’encore chaque jour pendant les 31 jours du mois d’octobre.

Cette année encore le challenge a eu lieu. Stephanie Jennifer, CZT, a décidé de le faire en ajoutant une liste de tangles à dessiner tous les jours et appelle ce challenge Inktober Tangles – voir ici pour plus d’information (en anglais).

Il y a quelques temps j’ai démarré un groupe Facebook appelé Le Monde du Zentangle pour les passionnés de Zentangle francophones. Avec les autres administrateurs nous avons proposé au groupe de participer au challenge d’Inktober Tangles et les résultats ont été particulièrement intéressants.

Rétrospectivement, je ne suis pas sûre de savoir quoi penser de ce challenge. Une fois fini, j’ai réalisé que je l’avais beaucoup apprécié et surtout le fait que cela m’a poussée à dessiner régulièrement. Mais en même temps au milieu du challenge, je suis passée par une phase de vide et j’ai failli tout arrêter. Il a fallu que je me suis pousse pour finir. Au final, je me demande même si aujourd’hui cela ne me parait pas un plus grand accomplissement justement parce que j’ai failli tout laisser tomber…

Voila au bout du compte les 5 choses que j’ai apprises en participant au challenge :

  • Travailler à son rythme, prendre son temps. Si ne dessiner que tous les deux jours, ou une fois par semaine vous va mieux, alors ne pas hésiter.
  • Aller trop vite, pousser trop, peut décourager et pousser à tout arrêter.
  • Apprendre à profiter du moment, être pleinement présent au moment.
  • Accepter les hauts et les bas pour ce qu’ils sont
  • Pousser l’effort jusqu’au bout, vous serez content d’avoir atteint la ligne d’arrivée et fini le challenge

.. Le plus amusant c’est qu’en réfléchissant et en écrivant tout cela je me rends compte que cela peut s’appliquer à différents types de challenges, même à une compétition de course à pied.

Et vous ? Etes-vous passé(e) par les mêmes difficultés ? Si vous l’avez fait qu’en avez-vous pensé ?

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 4 | 4ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 3 | 3ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 2 | 2ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 1 | 1ère semaine

 

All images are also on Instagram @artsamuse
Les images se trouvent aussi sur Instagram @artsamuse

Go with the flow | Suivre le mouvement

It has been one of those days or weeks, you know? Those when you feel rushed and stressed

In those moments, I often think about everything that needs yet to happen or everything that happened before.

I need to remind myself to be in the moment. Not the moment after, not the moment before, the “right now”. I can’t change the before and the after is not here yet, and if I live like that I will never fully experience the “now”.

As I tangled this week, I wanted a reminder to go with the flow. To let the moment happen and fully experience it. 

I decided that every time my mind would wander to the before or after, I would gently say to myself : “here and now, here and now”. 

Wow! I was surprised to see how many times I had to do it! Whew, I have work to do…

What about you? What do you do when you feel stressed or rushed? Do you also feel like your mind wanders too much and you don’t live fully in the moment? 

Don’t hesitate to share your way of going with the flow by leaving a comment below.

Enjoy your day, here and now,

Juliette

C’était une de ces journées ou semaines. Vous savez celle où l’on se sent stressé(e) tellement on court après le temps et on croule sous les choses à faire.

Dans ces moments là, je pense souvent à tout ce que j’ai encore à faire, aux choses qui vont arriver ou alors à tout ce qui s’est passé avant et qui ne s’est pas forcément passé comme je le voulais et je ressasse…

J’ai besoin de me rappeler de vivre plus dans le moment présent. Pas hier ou demain, pas il y a deux heures ou dans deux heures, le “maintenant tout de suite”. Je ne peux pas changer ce qui s’est passé auparavant et ce qui va se passer après n’est pas encore arrivé. Si je vis comme cela à penser au avant/après alors je ne vivrais jamais le “maintenant”.

En dessinant mes carrés Zentangle® cette semaine, j’ai essayé de trouver un moyen de me rappeler de suivre le mouvement, laisser couler les choses, être dans l’instant présent et le vivre pleinement.

J’ai donc décidé qu’à chaque fois que mon esprit vagabonderait, au lieu d’être présent, je me dirais dans ma tête “ici et maintenant, ici et maintenant“, histoire de bien prendre conscience du moment présent.

Oh la la! J’ai eu un coup de choc en réalisant le nombre de fois où j’ai du me rappeler à l’ordre.. j’ai du boulot !

Et vous? Que faites-vous quand vous êtes stress? Comment faites vous pour suivre le mouvement, laisser couler les choses? Vous êtes-vous déjà rendu compte du nombre de fois où votre esprit vagabonde au lieu d’être encré dans le présent ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire en partageant vos solutions pour suivre le mouvement, laisser couler les choses tranquillement.

Bonne journée, ici et maintenant,

Juliette

©2017 ArtsAmuse - go with the flow©2017 ArtsAmuse - go with the flow
Ps: Can you see a big “Z” in the finished tile. I had painted the watercolor background before I tangled. As I tangled I decided to play with the white space. I did not see the Z until I took the picture. Funny, no? A Z for Zentangle. 🙂

Ps: Avez-vous trouvé le Z dans le carré ? Pour la petit histoire, j’ai peint le fond à l’aquarelle avant de faire les tangles. Cette fois-ci j’ai décidé de jouer avec les espaces blanc. Je n’ai vu le Z qu’après avoir pris la photo. Marrant, non? Un Z pour Zentangle. 🙂

A touch of blue | une touche de bleu

Today we had such an amazing blue sky, all I could think about was too add a touch of blue to my tangle practice. I needed to transfer some of that blue to my white page!

So here it goes!

Aujourd’hui le ciel était tellement bleu que je n’arrivais pas à me le sortir de la tête et j’ai du coup eu envie d’ajouter une touche de bleu à mon dessin. J’avais décidément besoin de tangler un peu de bleu sur ma feuille blanche.

Alors voilà le résultat!

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

4 dots and a border to start | 4 points et une bordure pour commencer

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

Add some water | On ajoute un peu d’eau

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

Don’t forget the blue! | N’oublions pas le bleu!

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

We need more blue | Encore un peu de bleu

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

Some shading and… done! | Un peu d’ombre et… c’est fini !


What do you think?

Qu’en pensez-vous ?

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

You’ve got to be inspired by a sky like that, right? | Cela inspire un ciel comme cela, non?

One Tangle Exercise | Exercice Avec Un Tangle

In ArtsAmuse’s monthly newsletter, I suggested an exercise to expand your Zentangle practice: work repetitively on a single tangle.

Draw a tangle every day – or every other day, week, whenever you can regularly tangle – for a month. How does that affect your vision or understanding of this tangle? What kind of parameter can one tweak? Change the size, the grid, the line weight of the tangle?

One can also develop this exercise further by looking at it as a reflection on one’s Zentangle practice.

How do I feel today? How does it affect the way I draw this tangle? Do I know it so well by now that I don’t pay attention to what I draw or on the contrary does it bring each line, each stroke into even more focus?

This exercise then becomes a journey. It evolves every day and makes you look at things with an ever changing eye.

That is, for me, creativity at its best.

What I found rewarding in this exercise, was to still discover new ways of drawing a tangle that I have been tangling with for years.

There is this quote that, to me, summarize this exercise (or one’s Zentangle practice) well:

“It is good to have an end to journey towards; but it is the journey that matters, in the end”

Ursula K. Le Guin, in The Left Hand of Darkness.

Here is to hope your journey feels as rewarding as mine.

Juliette

Ps: I would love to hear back from you regarding this exercise and your journey! Please leave a comment below.

Dans la newsletter d’ArtsAmuse ce mois-ci, je proposais un exercice pour développer votre pratique du Zentangle: dessiner un tangle/motif de manière répétitive et régulière.

Dessiner un même tangle, chaque jour (ou aussi régulièrement que vous pouvez le faire), pendant un mois. En quoi cette exercice régulier et répétitif affecte-t-il votre manière de voir ce tangle ? Que se passe-t-il si l’on changer certains paramètres du tangle ? Sa taille ? La grille du tangle? L’épaisseur du trait?

On peut aussi pousser cet exercice plus loin en le regardant comme une réflexion sur notre pratique du Zentangle.

Comment, ce que je ressens aujourd’hui, affecte la manière dont je dessine ce tangle ? Est-ce que je le connais tellement bien que je ne fais plus vraiment attention à la manière dont je le dessine ? Ou bien au contraire est ce que chaque ligne, chaque trait dessiné aujourd’hui ressort de manière plus précise ?

Cet exercice devient alors un cheminement, un voyage qui nous fait voir les choses d’un un œil nouveau.

Est-ce que ce n’est pas là l’essence même de la créativité ?

Le plus intéressant dans cet exercice fut, pour moi, de voir que, même après des années, je découvrais encore de nouvelles manières de dessiner ce tangle.

Il y a une citation que j’aime beaucoup qui, je pense, résume bien cet exercice (et la pratique du Zentangle) :

« Il est bon d’avoir une fin vers quoi cheminer ; mais c’est le cheminement qui importe à la fin. » Ursula K. Le Guin, in The Left Hand of Darkness.

En vous souhaitant un beau voyage sur le chemin du Zentangle,

Juliette

Ps: j’aimerais beaucoup savoir ce que vous avez pensé de cet exercice/ce cheminement. N’hésitez pas à laisser un commentaire.

 

Challenged today? Learn to appreciate the challenge | Interpellés? Apprenez à apprécier le défi

Learn to appreciate the challenges of life, each challenge is what makes up the story of one’s life. 
“Challenges are what make life interesting; overcoming them is what makes life meaningful.” Joshua J. Marine

Apprendre à apprécier les défis de la vie, chacun de ces défis est ce qui fait de l’histoire d’une vie.

“Les défis sont ce qui rend la vie intéressante; les surmonter est ce qui donne du sens à la vie “. Joshua J. Marine

Zentangle daily practice : Learn, appreciate, challenges, life | Zentangle pratique du jour : Apprendre, apprécier, challenges, vie
   
    
 
#zentangle #artsamuse #zentangledailypractice #zentanglepratiquedujour #ZDP #meditation #inspiration #pleineconscience #mindfulness

Zentangle pratique du jour 13 : la tête vide | Zentangle daily practice 13 : empty mind

Une phrase de réflexion, quatres motifs, un carré Zentangle, c’est l’exercice de la semaine. Maintenant à votre tour! 😀

Quand la tête se vide, les idées viennent.

One sentence to reflect on, four tangles, one Zentangle tile; this is a weekly practice. Now it’s your turn! 😀
When your mind is clear, ideas come.

#zentangle, #artsamuse, #zentangledailypractice, #zentanglepratiquedujour, #ZDP, #meditation, #inspiration, #pleineconscience, #mindfulness  

   
    
    
   
Les idées viennent parfois plus facilement certains jours et pas d’autres..Un peu de fatigue, la course quotidienne et l’on perd parfois le fil de ses idées… Ca vous arrive-t-il ? Si oui, qu’est ce qui vous fait perdre le fil de vos idées ?

Sometimes, ideas come easily, other time not so luch. A little bit stress, fatigue or simply the daily rat race and it is so easy to loose the thread of our ideas (or of our lives). Does it happen to you? If so, what makes it happen most?