Episode 31: Conversation with Author Jennifer Hotes

In this latest episode 31 of TanglePod, Kellie and I interview author Jennifer Hotes. A fascinating conversation about inspiration – at least to me, and I certainly hope for our listeners too.

As I was tangling and listening again to the episode. I took some notes to remind myself.

  •  Inspiration sometimes comes in strange forms. Some we might not recognize right away.
  • Learning to pay attention is key.
  • Being present and willing is as important.

I would never have expected to have it come the way it did for Jennifer (I don’t want to spoil it for our listeners, so I won’t write more about it here). But it did open my eyes to the fact that I may not always be as open and willing to let inspiration come to me as I thought, especially in its stranger forms. A worthy lesson.

img_2126

Lors de l’épisode 31 de TanglePod, Kellie et moi avons interviewée l’auteure Jennifer Hotes. Ce fut une conversation fascinante au sujet de l’inspirati0n et des formes qu’elle prend.

Hier, alors que j’étais en train de faire une pause Zentangle en écoutant encore une fois l’épisode en question, j’ai pris quelques notes comme rappel.

  • L’inspiration peut parfois arriver de manière bien étrange. Et parfois nous ne nous en apercevons pas.
  • Apprendre a faire attention est important – même à ce qui peut paraître anodin ou sans rapport.
  • Etre présent et réceptif – l’inspiration peut arriver n’importe quand.

Je n’aurais jamais pu imaginer qu’elle arrive comme elle l’a fait pour Jennifer (je n’en dis pas plus, je ne voudrais pas gâcher la surprise). En tous cas, cela m’a ouvert les yeux. Je ne suis peut-être pas toujours aussi présente et réceptive que je pourrais l’être, surtout quand l’inspiration prend des formes inhabituelles. Ce serait dommage de rater cela. Quelle bonne leçon.

Episode 29 : Conversation with Creativity Coach Tara Broyhill | Conversation avec Tara Broyhill, Coach en créativité

Curiosity is inherently part of human nature. Children are a perfect example. They also have no filter and will let their curiosity take them where it may.

As we grow, we sometimes put our natural curiosity aside – thinking maybe we are not children anymore. Maybe we think curiosity is a distraction?

Anything can trigger curiosity, even mundane every day thing such as a key. It is just a matter of keeping our inquisitiveness alive. I have enjoyed paying more attention than usual into how to keep my curiosity alive and where it may take me.

In this episode we talk about a couple examples and exercises of how you can use curiosity to help nurture your creativity.

Give it a listen and let us know in the comments below what you do to keep your curiosity alive.

La curiosité fait partie intégrante de la nature humaine. Prenez les enfants, un exemple parfait. Ils n’ont aucune inhibition et laisse leur curiosité les emmener là où ils veulent.

En grandissant, ils nous arrivent souvent d’ignorer notre curiosité – comme indigne de nous peut-être ? Ou alors considérons-nous que nous ne sommes plus des enfants ? Ou est-ce simplement une distraction inutile ?

La curiosité est un outil prépondérant pour nous apprendre à garder nos yeux et notre imagination ouverts à de nouveaux chemins, de nouvelles idées. 

Il est parfois surprenant de voir que même un objet aussi banal qu’une clef peut déclencher notre curiosité. J’ai pris plaisir à faire attention et à voir ou ma curiosité m’emmène ces jours-ci.

Pendant l’épisode nous présentons quelques exemples d’exercices pour continuer à prendre soin de notre curiosité afin de stimuler notre créativité.

Il y a, entre autres, l’exercice présenté par le New York Time qui s’intitule : Que se passe-t-il dans cette image ? que vous pouvez trouver ici : https://www.nytimes.com/column/learning-whats-going-on-in-this-picture

Ecoutez donc notre épisode 29 et laissez-nous un commentaire pour nous dire comment vous prenez soin de votre curiosité.

Episode 5: Borders

 

IMG_7629

Tangled tile with borders | Carré Zentangle avec bordures

IMG_7630

Tangled tile without borders | Carré Zentangle sans bordures

Today’s episode is about borders, literal or figurative. Kellie and I discuss how, in the Zentangle Method™, the borders step guides us through the completion of a tile.

The borders on our tile help us define steps and boundaries and know where to draw.

What we found interesting as we were exchanging our views on borders, was how each of us approached that step differently or needed it in a different way.

During the podcast, I share an exercise I had done with my students in class. It was interesting for me to note how each student also reacted differently to the borders exercise. It was easier for some than for others.

You can see the two tiles, based on this exercise, mentioned in the episode – one tile with tangles and borders and one with the same tangles without the borders.

It turned out that borders for some become an essential part of the process, they are reassuring, a known step in the completion of tile that is needed to help relax and focus.

How much can one draw outside a border? Can one dare to go beyond? How does one feel on a specific day and does it affect the size of the borders or the disappearance of the borders?

The borders are a tool one learns, but also one that might not always be necessary or needed.

Are there other areas in our life where borders are important to us? Are they needed or can we go beyond them?

Isn’t it also interesting to note that borders are drawn in pencil in order to disappear once the drawing is done but one knows they are still there?

How do you feel about borders? Do you need them? Have you tried the exercise previously mentioned?

I would love to hear your thoughts about borders, don’t hesitate to leave a message.

You can read about Kellie’s viewpoint on borders on her blogpost here and listen to the TanglePod episode here.

Tangle on,

Juliette

L’épisode d’aujourd’hui parle des bordures, littérales ou figuratives. Kellie et moi parlons donc de cette étape de la Méthode Zentangle™ et pourquoi elle nous guide à travers la réalisation d’un carreau Zentangle.

Les bordures nous aident à savoir quelles sont les étapes et les limites ainsi que les endroits où l’on va dessiner. Ce sont les quatre lignes qui connectent les points dessinés dans les angles.

Ce qui nous avons trouvé fascinant toutes les deux lors de nos échanges c’était de voir à quel point nous abordions cette étape de manière différente ou la manière dont nous en avions besoin ou nous pouvions nous en passer.

J’ai aussi fait part de l’exercice suivant que je propose lors de mes cours : réaliser deux carrés avec les même tangles (ou motifs) l’un avec des bordures et l’autre avec les tangles occupant tout le carré. C’est toujours intéressant de voir comment chaque étudiant approche cet exercice différemment.

Regardez les deux carrés mentionnés pendant l’épisode et leurs différences.

Les bordures, il en ressort, sont indispensable pour certains, alors que d’autres apprécient la possibilité de les dépasser.

Pour certains c’est une étape qui rassure parce qu’elle fait partie du rituel, des différentes étapes ou qu’elle est essentielle pour aider à se détendre et mieux se concentrer.

On peut donc se demander : est-il possible de dessiner au-delà de la bordure ? Aura-t-on le courage de dépasser la barrière ? Est-ce qu’il est plus facile certains jours que d’autres de jouer avec les bordures en fonction de notre humeur ? Est-ce que notre moral affecte les dimensions des bordures (larges ou étroites) ? A-t-on envie ce jour-là de faire disparaître les bordures ?

Les bordures sont une des étapes que l’on apprend mais qui n’est donc pas toujours nécessaire ou dont nous n’avons pas toujours besoin.

Y a-t-il d’autres instances dans nos vies où les bordures, les limites jouent un rôle important ? est-ce qu’il nous arrive de les dépasser ou en avons-nous besoin ?

N’est-ce pas aussi intéressant de noter que les bordures se dessinent au crayon papier afin de mieux disparaître une fois le dessin fini mais en même temps on les devine, on sait qu’elles sont toujours là ?

Alors, que pensez-vous des bordures ? En avez-vous besoin ? Avez-vous déjà essayé l’exercice mentionne dans l’épisode ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Vous pouvez, comme d’habitude, lire le point de vue de Kellie sur son blog ici et écouter l’épisode de TanglePod ici (en anglais).

Bonne continuation sur le chemin du Zentangle et de la créativité,

Juliette