The more, the merrier | Plus on est de fous, plus on rit

HAPPY NEW YEAR 2018 and a big and heartfelt THANK YOU to all who follow this blog and our TanglePod podcast !

BONNE et HEUREUSE ANNEE 2018 et un grand MERCI du fond du coeur a tous ceux qui suivent ce blog et notre podcast TanglePod!

@2018 Artsamuse - New Year 1

@2018 Artsamuse - New Year 2

@2018 ArtsAmuse - the more the merrier

Tangled Tree Decorations | Des decorations de Noël en Zentangle

Most every season I try to find some fun things to add to my classes. A lot of my students had a Christmas tree at home (and for those who did not this could be used as a gift tag) so we had fun with tree decorations:

@2017 Artsamuse - tree decorations 6@2017 Artsamuse - tree decorations 5@2017 Artsamuse - tree decorations 4@2017 Artsamuse - tree decorations 3@2017 Artsamuse - tree decorations 2@2017 Artsamuse - tree decorations 1
Lors de certaines saisons, j’en profite pour donner un peu de piment à mes cours. Beaucoup,  parmi mes étudiants, ont chez eux des arbres de Noël. Lors de ce cours décembre, nous en avons profité pour faire des décos de Noël en Zentangle (et pour ceux qui ne fêtent pas Noël, ils peuvent s’en servir comme étiquettes pour accrocher à des cadeaux)

When cardboard is fun | S’amuser avec du carton

One of my friend, Aline from Aline’s cardboard, creates things with cardboard you wouldn’t believe in. She makes jewelry, home décor, furniture, etc. And let me tell you the furniture is extremely long lasting, on top of being creative and original.

One day she gifted me with this cute hedgehog

@2017 Artsamuse - tangled hedgehog 1 

I mean how cute is that ! It also begged to be tangled on… I couldn’t resist.

@2017 Artsamuse - tangled hedgehog 2@2017 Artsamuse - tangled hedgehog

Une de mes amies, Aline de Aline’s cardboard, fabrique de merveilleux objets en carton: des bijous, des décorations de saisons, des meubles. Elle m’a offert un jour ce si joli hérisson qui ne demandait qu’à être tanglé, non?

 

5 things I learned in participating in a challenge |5 choses que j’ai apprises en participant au challenge

 


Every year for the month of October, a number of people follow the Inktober challenge. It was started by Jake Parker – see here for more info – back in 2009 as a mean to improve drawing / inking skills and foster a regular and positive creative habit. 31 days 31 drawings.

This is year was no different and Stephanie Jennifer, CZT, decided to add a twist to the Inktober challenge by adding tangles to the table – see here for more info about Inktober Tangles.

A little while ago, I started a Facebook group called Le Monde du Zentangle for the French-Speaking tanglers and with the other admins we decided to throw the gauntlet and challenge every one in the group to do the Inktober Tangles challenge. The results were fantastic.

As I reflect on this monthly challenge, I still don’t know what to think of it. Once finished, I loved it and the fact that it pushed me to draw so regularly. I also found out that there was a time, in the middle of the challenge, when I wanted to stop. Did I grow tired of it? Maybe following a prompt every single day was too much for me? I decided to continue anyway and finish it. I wonder now if it felt like a bigger achievement because of that lull in my motivation…

Here are the 5 things I learned in pursuing this challenge:

  • Work at your own pace, find your own rhythm
  • Too much, too fast could make you falter and eventually stop
  • Learn to enjoy the moment, be fully present to the moment
  • Accept the ups and downs
  • Push yourself to the finish line, you’ll be glad to have finished it

.. and the funny thing is this could be true for many different types of challenges, think of running a race.

What about you? Do you go through the same process during a challenge?

Chaque année durant le mois d’octobre, un certain nombre de personnes décident de suivre le challenge Inktober. Jake Parker a démarré ce challenge en 2009 – voir ici (en anglais) pour plus d’information. L’idée étant de dessiner un dessin à l’encore chaque jour pendant les 31 jours du mois d’octobre.

Cette année encore le challenge a eu lieu. Stephanie Jennifer, CZT, a décidé de le faire en ajoutant une liste de tangles à dessiner tous les jours et appelle ce challenge Inktober Tangles – voir ici pour plus d’information (en anglais).

Il y a quelques temps j’ai démarré un groupe Facebook appelé Le Monde du Zentangle pour les passionnés de Zentangle francophones. Avec les autres administrateurs nous avons proposé au groupe de participer au challenge d’Inktober Tangles et les résultats ont été particulièrement intéressants.

Rétrospectivement, je ne suis pas sûre de savoir quoi penser de ce challenge. Une fois fini, j’ai réalisé que je l’avais beaucoup apprécié et surtout le fait que cela m’a poussée à dessiner régulièrement. Mais en même temps au milieu du challenge, je suis passée par une phase de vide et j’ai failli tout arrêter. Il a fallu que je me suis pousse pour finir. Au final, je me demande même si aujourd’hui cela ne me parait pas un plus grand accomplissement justement parce que j’ai failli tout laisser tomber…

Voila au bout du compte les 5 choses que j’ai apprises en participant au challenge :

  • Travailler à son rythme, prendre son temps. Si ne dessiner que tous les deux jours, ou une fois par semaine vous va mieux, alors ne pas hésiter.
  • Aller trop vite, pousser trop, peut décourager et pousser à tout arrêter.
  • Apprendre à profiter du moment, être pleinement présent au moment.
  • Accepter les hauts et les bas pour ce qu’ils sont
  • Pousser l’effort jusqu’au bout, vous serez content d’avoir atteint la ligne d’arrivée et fini le challenge

.. Le plus amusant c’est qu’en réfléchissant et en écrivant tout cela je me rends compte que cela peut s’appliquer à différents types de challenges, même à une compétition de course à pied.

Et vous ? Etes-vous passé(e) par les mêmes difficultés ? Si vous l’avez fait qu’en avez-vous pensé ?

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 4 | 4ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 3 | 3ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 2 | 2ème semaine

Inktober Tangles 2017 - ©2017 ArtsAmuse

Inktober Tangles 2017 – week 1 | 1ère semaine

 

All images are also on Instagram @artsamuse
Les images se trouvent aussi sur Instagram @artsamuse

A touch of blue | une touche de bleu

Today we had such an amazing blue sky, all I could think about was too add a touch of blue to my tangle practice. I needed to transfer some of that blue to my white page!

So here it goes!

Aujourd’hui le ciel était tellement bleu que je n’arrivais pas à me le sortir de la tête et j’ai du coup eu envie d’ajouter une touche de bleu à mon dessin. J’avais décidément besoin de tangler un peu de bleu sur ma feuille blanche.

Alors voilà le résultat!

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

4 dots and a border to start | 4 points et une bordure pour commencer

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

Add some water | On ajoute un peu d’eau

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

Don’t forget the blue! | N’oublions pas le bleu!

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

We need more blue | Encore un peu de bleu

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

Some shading and… done! | Un peu d’ombre et… c’est fini !


What do you think?

Qu’en pensez-vous ?

©2017 ArtsAmuse - a touch of blue

You’ve got to be inspired by a sky like that, right? | Cela inspire un ciel comme cela, non?

I ❤️ Paris

©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris
After a long and tedious flight (delayed and waiting in the plane for 5 hours due to a loose piece of fuselage near the motor – thanks Delta airlines) I finally landed in Paris. 

I just love Paris. 

I mean, don’t get me wrong, I love the Pacific Northwest too. I just wish both would be closer together so I could get my coffee and croissants in the morning before work and my late afternoon hike in the beautiful Cascades near Seattle after… well I don’t live in Fantasy Land so I do what I can to enjoy both places when I can and I remind myself regularly how lucky I am.

Imagine, it is sunny, the sky is blue. I am walking in the streets of Paris, everyone is in their summer clothes, walking, working or hanging out. Having a break, enjoying meeting with friends in a café, groups chatting, laughing, relaxed, spilling in the street because the café is full.

I am opening the door to this lovely art studio. A peaceful, cool and artsy place – and I get to teach there for 6 hours, enjoying tangling with new and return students. What better way to spend the day?

What about you? I certainly hope yours was as beautiful and dreamy as mine.

Tangle on,

Juliette

Ps: see below class pictures

©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris

Après un vol long et ennuyeux (retard de 5 heures, en attendant dans l’avion, à cause d’un morceau de fuselage qui se détachait près du moteur – merci Delta airlines) j’ai finalement réussi à atterrir à Paris.

J’adore Paris.

Attention, je ne veux pas vous induire en erreur, j’aime aussi beaucoup le Pacifique Northwest, la région de Seattle. J’aimerais juste pouvoir prendre mon café et mon croissant le matin avant le boulot au petit café du coin et le soir pouvoir aller marcher dans les Cascades, les montagnes à l’est de Seattle. Mais voilà ces deux pays ne sont pas si proches et je ne vis pas dans un pays imaginaire. Alors je profite de chaque quand je peux et je me dis régulièrement que j’ai bien de la chance.

En tout cas, imaginez ce jour-là, il fait beau, le ciel est si bleu. Je suis en train de marcher dans Paris. On voit que c’est l’été, les gens sont habillés léger et coloré. Certains marchent et se balladent, d’autres travaillent, d’autres enfin sont assis aux terrasses des cafés. Prenant une pause, retrouvant des copains, partageant un repas, un verre, un café, souriants, détendus. Ils débordent de la terrasse sur la rue car le café ou le restaurant est plein ou tout simplement pour profiter du soleil.

J’ouvre la porte et entre dans la courette de cet atelier charmant, un lieu de calme, de créativité, un espace convivial et joyeux. C’est là que je vais passer les 6 prochaines heures à enseigner, à partager détente, créativité et Zentangle avec d’autres qui découvrent ou sont déjà accros comme moi. Je vois de nouvelles têtes et puis d’autres déjà connues. Quel plaisir de les revoir et quelle belle manière de passer sa journée!

Et vous? Comment fut votre journée? J’espère qu’elle fut aussi belle et douce que la mienne!

Bon continuation sur le chemin du Zentangle et de la créativité,

Juliette 

©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris

Inclusive not exclusive | Inclure et non pas exclure

This week Zentangle daily practice was to reflect on what it means to include versus exclude? How do we become more inclusive and not exclusive?

I believe that if we include the diversity, the history, the richness, the culture, the talent, the passion, the intelligence, the creativity of others (etc.), our life grows in the right direction.

Same in Zentangle. By intermingling tangles, by playing tangles together or side by side, by using all that one tangle can offer to include it in another, you can grow your practice of Zentangle.

By excluding, and by that I mean playing only with one tangle or one type of tangle (or by living, working, sharing your life with the only same type of people), we limit ourselves. 

It can still be fun, yes, but don’t you think it would become boring after a while? Only having one similiar tangle to play with? Only being with people similar to you? How can you innovate? How can you open your mind to other possibilities?

I would love to hear what it means for you to include or exclude and how does it affect your life or your creative practice?

La pratique du jour Zentangle de cette semaine m’a amenée à réfléchir sur ce que cela veut dire d’inclure ou d’exclure. Comment arrive-t-on à inclure plutôt qu’exclure et qu’est-ce que l’on y gagne ?

Je crois sincèrement que lorsqu’on inclue la diversité, l’histoire, la richesse, la culture, le talent, la passion, l’intelligence, la créativité des autres (etc.), on grandit et on avance dans la bonne direction.

C’est pareil en Zentangle. En inter-mélangeant les tangles, en jouant avec les tangles ensemble ou côte-à-côte, en utilisant un tangle et l’intégrant dans un autre, on gagne, on grandit, on évolue dans sa pratique du Zentangle.

En excluant, on ne joue qu’avec un seul tangle ou un ensemble de tangles similaires. En excluant, on ne vit, on ne travaille, on n’échange qu’avec des gens qui nous sont similaires. Et, du coup, on se limite. 

C’est amusant, c’est rassurant, certes, mais au bout d’un moment cela ne devient-il pas ennuyant, restraignant, sclérosant ? 

N’avoir qu’un seul tangle ou des tangles trop similaires, on restraint sa créativité. En ne vivant qu’avec des gens qui nous ressemblent, comment voir les choses différemment ? Comment peut-on innover ? S’ouvrir à d’autres possibilités ?

Et vous, qu’en pensez-vous? Je suis curieuse de savoir comment définissez-vous l’inclusion et l’exclusion. En quoi cela affecte votre vie, votre pratique créative ?

Copyright 2017 ArtsAmuse - include not exclude

Copyright 2017 ArtsAmuse - include not exclude
Copyright 2017 ArtsAmuse - include not exclude