We are part of the whole | Nous faisons tous partie du tout

As I was on the sidelines watching a track and field event, I reflected on this impression that we are all a part of the whole.

Here I was watching these athletes trying to give their best and hope for another personal record. At the finish line, winded and tired after their amazing effort, happy with their result or not, they still found the time to connect and share a moment with their fellow competitors – a high five here, a handshake there or a hug. One gesture to share the effort and joy of running competitively, together and for yourself at the same time. It spoke of human connection and spirit, if being part of a whole bigger than just oneself.

This idea that we are all a part of the whole can be applied or found in so many other areas of our life, whether public or personal. If we look closely we might see that there is always a sense of connection and sharing. In a way, we maybe are never fully alone if we look at it this way.

While tangling along with this idea, it also made me realize that the creative inspiration can come at any time, any place, maybe especially when you open yourself to being a part of the whole.

What do you think? Have you felt this way before? Have you used this knowledge in your creative life?

@2018 ArtsAmuse@2018 ArtsAmuse@2018 ArtsAmuse

Hier, j’étais sur le bord du stade à regarder une compétition d’athlétisme. En regardant cet événement, je me suis fais la réflection que l’on fait tous partie d’un tout.

Ces athlètes, donnant le meilleur d’eux-même, qui, à la fin de leur course, trouvent, malgré la fatigue, normal d’encourager et de féliciter leur compétiteurs. Ils prennent, malgré leur essoufflement, le temps de donner une poignée de main, de partager l’effort et la course avec les autres, d’être présents ensemble lors d’un événement individuel, de marquer l’esprit d’équipe en soutenant les derniers arrivés.

Pour moi, cela montre aussi l’importance du besoin de connection et d’appartenance, et d’avoir l’impression de faire partie d’un tout finalement plus grand que juste soi.

Cette idée que l’on fait tous partie d’un tout, peut sans doute s’appliquer dans beaucoup de choses dans nos vies. Peut-être que l’on n’est finalement jamais vraiment seul, et qu’en regardant bien autour de nous on peut trouver ces connections et ces moments de partage.

En tanglant sur cette phrase de réflexion, je me suis aussi rendue compte que l’inspiration (créative) peut nous venir n’importe où et n’importe quand. Particulièrement, peut-être, quand on s’ouvre à l’idée que l’on fait partie d’un tout ?

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà ressenti cela ? Avez-vous déjà utilisé cette impression pour explorer votre créativité ?

A fun tangled series | Une série de réalisations tanglées

A whole series of tangled work from class.

Once again very proud of the participants of this class series: so talented!

Thank you for making teaching you Zentangle such a fun adventure.

ArtsAmuse - class series

ArtsAmuse - class work 2

ArtsA,use - class work 3

ArtsAmuse -class work 4

ArtsAmuse - class work 5

Quelques réalisations tanglées lors d’une série de cours de Zentangle.

Encore une fois, je suis super fière des participants: quel talent!

Merci de rendre les cours de Zentangle que j’enseigne un tel moment de relaxation et de bonne humeur.

I ❤️ Paris

©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris
After a long and tedious flight (delayed and waiting in the plane for 5 hours due to a loose piece of fuselage near the motor – thanks Delta airlines) I finally landed in Paris. 

I just love Paris. 

I mean, don’t get me wrong, I love the Pacific Northwest too. I just wish both would be closer together so I could get my coffee and croissants in the morning before work and my late afternoon hike in the beautiful Cascades near Seattle after… well I don’t live in Fantasy Land so I do what I can to enjoy both places when I can and I remind myself regularly how lucky I am.

Imagine, it is sunny, the sky is blue. I am walking in the streets of Paris, everyone is in their summer clothes, walking, working or hanging out. Having a break, enjoying meeting with friends in a café, groups chatting, laughing, relaxed, spilling in the street because the café is full.

I am opening the door to this lovely art studio. A peaceful, cool and artsy place – and I get to teach there for 6 hours, enjoying tangling with new and return students. What better way to spend the day?

What about you? I certainly hope yours was as beautiful and dreamy as mine.

Tangle on,

Juliette

Ps: see below class pictures

©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris

Après un vol long et ennuyeux (retard de 5 heures, en attendant dans l’avion, à cause d’un morceau de fuselage qui se détachait près du moteur – merci Delta airlines) j’ai finalement réussi à atterrir à Paris.

J’adore Paris.

Attention, je ne veux pas vous induire en erreur, j’aime aussi beaucoup le Pacifique Northwest, la région de Seattle. J’aimerais juste pouvoir prendre mon café et mon croissant le matin avant le boulot au petit café du coin et le soir pouvoir aller marcher dans les Cascades, les montagnes à l’est de Seattle. Mais voilà ces deux pays ne sont pas si proches et je ne vis pas dans un pays imaginaire. Alors je profite de chaque quand je peux et je me dis régulièrement que j’ai bien de la chance.

En tout cas, imaginez ce jour-là, il fait beau, le ciel est si bleu. Je suis en train de marcher dans Paris. On voit que c’est l’été, les gens sont habillés léger et coloré. Certains marchent et se balladent, d’autres travaillent, d’autres enfin sont assis aux terrasses des cafés. Prenant une pause, retrouvant des copains, partageant un repas, un verre, un café, souriants, détendus. Ils débordent de la terrasse sur la rue car le café ou le restaurant est plein ou tout simplement pour profiter du soleil.

J’ouvre la porte et entre dans la courette de cet atelier charmant, un lieu de calme, de créativité, un espace convivial et joyeux. C’est là que je vais passer les 6 prochaines heures à enseigner, à partager détente, créativité et Zentangle avec d’autres qui découvrent ou sont déjà accros comme moi. Je vois de nouvelles têtes et puis d’autres déjà connues. Quel plaisir de les revoir et quelle belle manière de passer sa journée!

Et vous? Comment fut votre journée? J’espère qu’elle fut aussi belle et douce que la mienne!

Bon continuation sur le chemin du Zentangle et de la créativité,

Juliette 

©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris©2017 ArtsAmuse - I ❤️ Paris

Keep a smile in your heart (and keep it warm for when it gets cold) | Garder un sourire dans son coeur (bien au chaud pour quand il fait froid)

You know the saying: when life throws you a lemon, make a lemonade? Well, I wondered lately, what happens when you can’t stand lemonade anymore or life handed you one too many lemons you don’t know what to do anymore. How do you find the next step? The will to continue?

We all have hardships in our life (some more than others) and I guess, that is life. I usually consider myself among the lucky ones: I have a roof over my head, I can feed my kids, I have a job I like, I have a family I love so very much. 

But there are times where it can get hard – especially when someone you love pass away too early for example. It can be hard to keep up with the mundane then.

As I was reflecting about life and death (and lemons..) this idea came to me to try keep a smile in my heart at all times, to keep it in the warmth of my heart for when it gets cold. All those sweet memories, the musics, the lovely images and cherished moments, these happy feelings, all rolled into a smile, in my heart, to pull out for when I would need it again.

A new year has started, with its share of events, good or bad, but I wish you all the best and many smiles in your heart.

with a smile of my own,

Juliette

Il y a un dicton anglophone qui dit que quand la vie t’envoie un citron, fais-en de la limonade. Ces derniers temps, je me suis souvent demandée ce qui se passe quand la vie nous envoie tellement de citrons que l’on n’en supportes plus l’amertume et que l’on en perd l’envie de faire de la limonade. Comment savoir alors reconnaître la prochaine étape ? Retrouver la motivation ?

Nous avons tous des moments difficiles dans la vie (certains plus que d’autres) et c’est la vie. Je considère en général que j’ai de la chance : j’ai un toit sur la tête, j’ai de quoi nourrir mes enfants, j’aime mon travail, j’ai une famille que j’adore. Mais, parfois, je n’arrive plus à voir le verre à moitié plein, surtout quand la vie/la mort a pris, encore une fois, quelqu’un beaucoup trop jeune.

Alors, me voilà, perdue dans mes pensées, essayant de me remotiver, de reprendre le fil de la vie, et puis j’ai pensé qu’il me fallait, malgré tout, essayer de garder un sourire dans mon cœur. Un sourire, là, bien au chaud, pour quand il fait froid. Tous ces souvenirs, ces moments précieux, ces musiques, ces images, ces instants de vie où l’on aime, on sourit, on est heureux, les prendre, les garder et les mettre au chaud dans ce sourire au fond du coeur.

Nous sommes au début d’une nouvelle année, plutôt mouvementée déjà, alors je vous souhaite donc une année avec pleins de sourires dans vos cœurs !

Avec un sourire de ma part,

Juliette

©ArtsAmuse - Keep a smile in your heart©ArtsAmuse - Keep a smile in your heart