Episode 7 – Materials | Matériel

img_3131-8

Material recommended by Zentangle, Inc | Matériel recommandé par Zentangle


img_3132

This works well too | Ceci marche très bien aussi


In this episode, Kellie and I discuss Zentangle® materials and why the list of materials is kept simple.

It is usually said that a good craftsman uses good quality tool.

We believe it is important to use the best drawing material we can find and/or afford. This is not for a luxury reason but mostly as a mean to respect ourselves and the time we take out of our busy life to tangle.

Remember though, you don’t need lot of material: a pen, a pencil and some paper.

The material in Zentangle is kept simple and monochrome to make it easy to not have to question what pen or color to use next, thus helping us jump into creativity without worrying about choices.

Let’s talk more about what we use and for what reason:

      • The first steps are drawn with a pencil. The pencil is a framework that won’t be visible at the end. It’s rather like the foundation in a building, it’s there to hold the house but you don’t see it when you look at the finished house.
      • We don’t need an eraser as we consider there are no mistakes only opportunities in Zentangle. That’s why we continue our drawing with a pen.
      • Once you use the pen, whatever you draw you can only go forward. It becomes something beautiful and unexpected because you don’t erase. We are not looking for perfection or an image we may have in our mind. In the unexpected lay the beauty of the Zentangle Method™ as we each have a different way of dealing with the unexpected.
      • With one pen, there is no need to wonder if it’s the right pen for that line or that step. We can totally focus on the drawing.
      • The “No mistakes” philosophy allows us to not be so hard on ourselves and everything is about our own unique way of drawing or going through the process.
      • After that we use a tortillon (blender or paper stump) or simply one’s fingertip to shade our drawing, creating a somewhat three-dimensional image. Shading becomes a highlight, enhancing our drawing.

With the material kept minimal you can practice Zentangle everywhere.

Let’s say you forgot your material? No worries, get creative ! Borrow a pen from a friend or draw on the sand with a stick. It doesn’t have to be expensive. Use materials you are comfortable with but try to use the best you have on hand as a respect for your artistic self and above all else enjoy yourself!

Tangle on,

Juliette

As usual, you can read more about Kellie’s take on her blog SoundTangle and listen to our episode on TanglePod.

Dans cet épisode, Kellie et moi parlons du matériel utilisé en Zentangle© et pourquoi la liste est très simple et limitée.

On dit souvent qu’un ouvrier travail avec de bons outils.

Nous pensons donc qu’il est important d’utiliser le meilleur matériel que vous pouvez trouver ou acheter. Ce n’est pas histoire de dépenser beaucoup pour avoir le top du top, mais simplement pour respecter ce moment de créativité que vous avez libéré dans votre emploi du temps.

N’oubliez pas : tout ce dont vous avez besoin c’est seulement un crayon papier, un stylo et du papier !

Cette liste toute simple et monochrome existe pour une raison. Elle permet de ne pas se poser de questions sur quel type de stylos ou quelle couleur utiliser pour l’étape suivante. En limitant les choix, cela nous aide à explorer notre créativité.

Regardons plus précisément à quoi sert chaque matériau en relation aux étapes de la méthode Zentangle :

      • La première étape se fait avec le crayon papier. Ce trait de crayon sert de structure, de fondation. Comme une fondation, il n’est plus visible une fois que tout est dessiné, construit.
      • Nous n’utilisons pas de gomme. En Zentangle on dit qu’il n’y a pas d’erreurs que des opportunités. C’est pourquoi une fois les fondations finies, nous continuons avec le stylo ou le feutre.
      • Une fois que l’on se sert du feutre, on ne peut plus revenir en arrière. L’inattendu est une part important du Zentangle. C’est dans ce trait de stylo fortuit que se tient la beauté du Zentangle car nous réagissons tous de manière différente face à l’imprévu.
      • Avec un seul stylo et une seul couleur (ou du moins en restant monochrome, noir, gris), il n’est nul besoin de se demander si c’est le bon stylo ou la bonne couleur pour cette étape. On se laisser porter par le dessin, concentré(e) sur chaque marque que l’on fait sur le papier.
      • La philosophie « il n’y a pas d’erreur » nous permet aussi d’être moins dur envers nous-même et d’essayer de laisser notre créativité ressortir sans barrière ni auto-critique.
      • Enfin, en dernier nous utilisons un tortillon (ou un mouchoir, le bout de nos doigts etc.) afin d’ombrer le dessin, faisant ainsi apparaître le côté 3D du dessin.

Un dernier point, ce matériel minimal vous permet de pratiquer le Zentangle partout. Plus aucune excuse pour ne pas être créatif…

Vous avez oublié votre matériel ? Aucun souci, empruntez un crayon a quelqu’un, trouvez un bâton de bois et dessinez dans le sable. Les solutions sont multiples et n’ont pas besoin d’être chères. Utilisez cependant toujours un matériel avec lequel vous vous sentez bien, de qualité – en respect de votre créativité artistique (mais oui), et surtout, surtout, amusez-vous !

Bonne continuation sur le chemin du Zentangle,

Juliette

Comme d’habitude vous pouvez suivre le point de vue de Kellie sur son blog SoundTangle et les épisodes de TanglePod ici (en anglais).

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s