With grace | Avec grâce

Copyright 2017 - ArtsAmuse - with graceCopyright 2017 - ArtsAmuse - with graceCopyright 2017 - ArtsAmuse - with graceCopyright 2017 - ArtsAmuse - with grace
I had planned a different article this morning but things happened. Our car had a nail in a tire and I had to rush to the shop to see if they could fix it… (still waiting and crossing my fingers).

As I waited I kept reminding myself that I had to learn to live with the unexpected with grace (and patience). I am tangling as I wait and here is today Zentangle Daily Practice:

Learn to live with the unexpected graciously.

Enjoy your day!

Ps: note on the #aruka tangles I made a mistake – no strike that, no mistakes in Zentangle® – an unexpected line.. 

your graciously accepting 

Juliette

J’avais prévu un tout autre article aujourd’hui. Seulement voilà, la vie en a décidé autrement. On a découvert un clou dans un pneu de la voiture ce matin. Il m’a donc fallu aller rapidement chez le garagiste pour voir s’ils pouvaient le réparer (je suis toujours en train d’attendre et je croise les doigts..). Alors en attendant je me suis répété, il faut apprendre à vivre avec l’inatendu avec grâce (et patience). J’ai donc pris mes crayons et stylos et j’ai commencé à tangler (dessiner un Zentangle®) et voilà le Zentangle pratique du jour:

Apprendre à vivre avec l’inattendu avec grâce.

Vous pourrez noter que les tangles #arukas ont une erreur – non, pas d’erreur en Zentangle – donc plutôt une ligne inattendue ! (et une faute d’orthographe aussi au mot inattendu – aie!)

Je vous souhaite une bonne journée,

Dans l’acceptation de l’inattendu!

Juliette

Episode 6: More Borders / Borders 2

IMG_7633

Tangled tile with borders | Carré Zentangle avec bordures

IMG_7634

Tangled tile, same tangles used as borders | Carré Zentangle où les mêmes tangles sont les bordures

IMG_7640

Tangle as borders tile – tangle name is XYP | Carré Zentangle avec un tangle utilisé comme bordure – le tangle s’appelle XYP

In the Episode 05 – Borders, I talked about a tangling exercise, using the same tangles on two tiles one with borders and one without them. Kellie thought she’d be interested in trying it so we decided to continue our discussion on borders in this new episode to give her the time needed.

This is what Zentangle® is also about. These conversations we are having, help us learn and grow together. Kellie learns from me and I learn from her. Or, even more so, as we exchange about different subjects, we follow the path our discussions take us and discover some new ways to draw or practice that we hadn’t thought about before .

Kellie came back not with two tiles but with three! She pushed the exercise one step further, she wanted to see what happens when one draws the same tangles AS a border. Hmm, this is interesting I thought! Why not try it too?

We could go on for a long time that way..

What I found interesting is that we started the journey with borders as a reassuring step, continued the adventure, losing the limits and took off going beyond and literally creating borders. Three interesting stages that each allowed us to question and reflect on why this step (or every steps) in the Zentangle Method is important to us and where it takes us.

You can read more about Kellie’s take on her blog SoundTangle and listen to our episode on TanglePod.

Have you tried to play with borders and see what happens?

Tangle on,

Juliette

Dans l’Episode 05 – Borders, j’ai décrit un exercice en Zentangle où l’on utilise les mêmes tangles sur deux carrés différents. Dans l’un, on utilise les bordures et dans l’autre, on utilise tout le carré sans dessiner les bordures. Kellie a alors eu envie d’essayer cet exercice et nous avons donc décidé de continuer notre discussion sur les bordures lors de ce nouvel épisode pour lui donner le temps de jouer avec cet exercice.

Ceci résume bien ce que j’aime aussi dans le Zentangle et qui va au-delà de la créativité et du dessin. Ces échanges que nous avons, nous aident à avancer et à grandir. Nous nous apprenons mutuellement lors de nos conversations ou du cheminement que nous suivons ensemble.

Et Kellie a repris la conversation non pas avec deux carrés mais avec trois ! Elle a décidé de voir ce qui se passait si l’on dessinait un troisième carré avec les mêmes tangles COMME bordures. J’ai trouvé cette étape très intéressante et ai donc dessiné, moi aussi, un troisième carré avec les mêmes tangles en bordures.

Partir donc des bordures comme une étape rassurante, on sait où elle nous mène. Puis ensuite, tenter l’aventure en l’éliminant, on va au-delà des limites. Et enfin, utiliser les bordures comme elles sont, ce sont donc trois étapes intéressantes qui nous permettent de questionner et de réfléchir sur ce que chaque pas dans le Zentangle nous demande et vers ou il nous mène.

Avez-vous déjà essayé de jouer avec les bordures et voir où elles vous emmènent ?

Et comme d’habitude vous pouvez suivre le point de vue de Kellie sur son blog ici et les épisodes de TanglePod ici (en anglais).

A bientôt,

Juliette

Inclusive not exclusive | Inclure et non pas exclure

This week Zentangle daily practice was to reflect on what it means to include versus exclude? How do we become more inclusive and not exclusive?

I believe that if we include the diversity, the history, the richness, the culture, the talent, the passion, the intelligence, the creativity of others (etc.), our life grows in the right direction.

Same in Zentangle. By intermingling tangles, by playing tangles together or side by side, by using all that one tangle can offer to include it in another, you can grow your practice of Zentangle.

By excluding, and by that I mean playing only with one tangle or one type of tangle (or by living, working, sharing your life with the only same type of people), we limit ourselves. 

It can still be fun, yes, but don’t you think it would become boring after a while? Only having one similiar tangle to play with? Only being with people similar to you? How can you innovate? How can you open your mind to other possibilities?

I would love to hear what it means for you to include or exclude and how does it affect your life or your creative practice?

La pratique du jour Zentangle de cette semaine m’a amenée à réfléchir sur ce que cela veut dire d’inclure ou d’exclure. Comment arrive-t-on à inclure plutôt qu’exclure et qu’est-ce que l’on y gagne ?

Je crois sincèrement que lorsqu’on inclue la diversité, l’histoire, la richesse, la culture, le talent, la passion, l’intelligence, la créativité des autres (etc.), on grandit et on avance dans la bonne direction.

C’est pareil en Zentangle. En inter-mélangeant les tangles, en jouant avec les tangles ensemble ou côte-à-côte, en utilisant un tangle et l’intégrant dans un autre, on gagne, on grandit, on évolue dans sa pratique du Zentangle.

En excluant, on ne joue qu’avec un seul tangle ou un ensemble de tangles similaires. En excluant, on ne vit, on ne travaille, on n’échange qu’avec des gens qui nous sont similaires. Et, du coup, on se limite. 

C’est amusant, c’est rassurant, certes, mais au bout d’un moment cela ne devient-il pas ennuyant, restraignant, sclérosant ? 

N’avoir qu’un seul tangle ou des tangles trop similaires, on restraint sa créativité. En ne vivant qu’avec des gens qui nous ressemblent, comment voir les choses différemment ? Comment peut-on innover ? S’ouvrir à d’autres possibilités ?

Et vous, qu’en pensez-vous? Je suis curieuse de savoir comment définissez-vous l’inclusion et l’exclusion. En quoi cela affecte votre vie, votre pratique créative ?

Copyright 2017 ArtsAmuse - include not exclude

Copyright 2017 ArtsAmuse - include not exclude
Copyright 2017 ArtsAmuse - include not exclude

Episode 5: Borders

 

IMG_7629

Tangled tile with borders | Carré Zentangle avec bordures

IMG_7630

Tangled tile without borders | Carré Zentangle sans bordures

Today’s episode is about borders, literal or figurative. Kellie and I discuss how, in the Zentangle Method™, the borders step guides us through the completion of a tile.

The borders on our tile help us define steps and boundaries and know where to draw.

What we found interesting as we were exchanging our views on borders, was how each of us approached that step differently or needed it in a different way.

During the podcast, I share an exercise I had done with my students in class. It was interesting for me to note how each student also reacted differently to the borders exercise. It was easier for some than for others.

You can see the two tiles, based on this exercise, mentioned in the episode – one tile with tangles and borders and one with the same tangles without the borders.

It turned out that borders for some become an essential part of the process, they are reassuring, a known step in the completion of tile that is needed to help relax and focus.

How much can one draw outside a border? Can one dare to go beyond? How does one feel on a specific day and does it affect the size of the borders or the disappearance of the borders?

The borders are a tool one learns, but also one that might not always be necessary or needed.

Are there other areas in our life where borders are important to us? Are they needed or can we go beyond them?

Isn’t it also interesting to note that borders are drawn in pencil in order to disappear once the drawing is done but one knows they are still there?

How do you feel about borders? Do you need them? Have you tried the exercise previously mentioned?

I would love to hear your thoughts about borders, don’t hesitate to leave a message.

You can read about Kellie’s viewpoint on borders on her blogpost here and listen to the TanglePod episode here.

Tangle on,

Juliette

L’épisode d’aujourd’hui parle des bordures, littérales ou figuratives. Kellie et moi parlons donc de cette étape de la Méthode Zentangle™ et pourquoi elle nous guide à travers la réalisation d’un carreau Zentangle.

Les bordures nous aident à savoir quelles sont les étapes et les limites ainsi que les endroits où l’on va dessiner. Ce sont les quatre lignes qui connectent les points dessinés dans les angles.

Ce qui nous avons trouvé fascinant toutes les deux lors de nos échanges c’était de voir à quel point nous abordions cette étape de manière différente ou la manière dont nous en avions besoin ou nous pouvions nous en passer.

J’ai aussi fait part de l’exercice suivant que je propose lors de mes cours : réaliser deux carrés avec les même tangles (ou motifs) l’un avec des bordures et l’autre avec les tangles occupant tout le carré. C’est toujours intéressant de voir comment chaque étudiant approche cet exercice différemment.

Regardez les deux carrés mentionnés pendant l’épisode et leurs différences.

Les bordures, il en ressort, sont indispensable pour certains, alors que d’autres apprécient la possibilité de les dépasser.

Pour certains c’est une étape qui rassure parce qu’elle fait partie du rituel, des différentes étapes ou qu’elle est essentielle pour aider à se détendre et mieux se concentrer.

On peut donc se demander : est-il possible de dessiner au-delà de la bordure ? Aura-t-on le courage de dépasser la barrière ? Est-ce qu’il est plus facile certains jours que d’autres de jouer avec les bordures en fonction de notre humeur ? Est-ce que notre moral affecte les dimensions des bordures (larges ou étroites) ? A-t-on envie ce jour-là de faire disparaître les bordures ?

Les bordures sont une des étapes que l’on apprend mais qui n’est donc pas toujours nécessaire ou dont nous n’avons pas toujours besoin.

Y a-t-il d’autres instances dans nos vies où les bordures, les limites jouent un rôle important ? est-ce qu’il nous arrive de les dépasser ou en avons-nous besoin ?

N’est-ce pas aussi intéressant de noter que les bordures se dessinent au crayon papier afin de mieux disparaître une fois le dessin fini mais en même temps on les devine, on sait qu’elles sont toujours là ?

Alors, que pensez-vous des bordures ? En avez-vous besoin ? Avez-vous déjà essayé l’exercice mentionne dans l’épisode ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Vous pouvez, comme d’habitude, lire le point de vue de Kellie sur son blog ici et écouter l’épisode de TanglePod ici (en anglais).

Bonne continuation sur le chemin du Zentangle et de la créativité,

Juliette